RÉSERVER EN LIGNE

Histoire de la réflexologie

C'est un art ancestral thérapeutique naturel, qui favorise un mieux-être et permet au corps de recouvrer l'homéostasie à travers une vision holistique de l'être humain (prise en considération des facteurs physiques, psychiques, émotionnels, sociaux, familiaux, professionnels, environnementaux...).

Bien que des dessins, datant de 2330 ans avant J-C, mettant en scène des soins pratiqués en réflexologie, aient été retrouvés en Egypte ancienne, elle est surtout connue en Chine et en Inde depuis plus de 5000 ans et pratiquée dans un cadre préventif. Les Incas pratiquaient ces massages et les considéraient comme un art sacré. On a retrouvé en Egypte un bas relief vieux de plus de 2500 ans avant J.-C. représentant plusieurs thérapeutes traitant par le massage des pieds et des mains.

Le traitement par pression sur des points réflexes au niveau des pieds était connu en Chine et en Inde il y a plus de 5000 ans.

 

L'identification des points sensibles a donc été étudiée bien avant l'acupuncture. 2500 ans avant J.-C., les médecins chinois avaient découvert qu'une énergie (appelée Qi en chinois prononcée tchi) circule dans le corps de façon permanente. Cette énergie passe par des trajets précis appelés méridiens ou lignes d'acupuncture. Il existe en effet un rapport étroit entre la réflexologie et l'acupuncture.

 

Depuis le 16éme siècle, la réflexologie plantaire semblerait être appliquée un peu partout dans le mondeLes civilisations orientales pratiquent depuis toujours cette médecine préventive.

 

Plusieurs médecins (Allemands, Russes, Italiens, Américains) ont écrit sur le sujet. Plus récemment, la réflexologie moderne occidentale a été développée par les docteurs William Fitzgerald et Shelby Risley.

 

La réflexologie pratiquée actuellement a été développée en 1910 par le Dr William Fitzgerald, médecin américain qui cherchait une méthode d'anesthésie en chirurgie et qui découvrit que la douleur de ses patients diminuait lorsqu'il effectuait une pression sur certains points de leur corps. En 1913, il établit une théorie qui repose sur un modèle anatomique, divisant le corps en 10 zones énergétiques, de la tête aux pieds, qu'il nomma « les zones réflexes ».

Suite à ces découvertes, Eunice Ingham, physiothérapeute américaine, assistante du Dr Fitzgerald, a élaboré de nouveaux travaux et a ainsi « cartographié » au début des années 30, des zones représentant l'ensemble du corps sur les mains et les pieds.

Eunice Ingham, kinésithérapeute américaine, affina la technique et créa la première école en réflexologie.

 

© 2019 par Evanescence. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now